Le marché des jeux d’argent en ligne progresse

Publié le Auteur adminLaisser un commentaire

Après avoir enchaîné les résultats négatifs, le marché des jeux d’argent en ligne français reprend des couleurs début 2016. C’est ce que révèle l’analyse trimestrielle de l’Autorité de régulation des jeux en ligne qui indique que la croissance de ce marché est enfin de retour après plusieurs années de stagnation. Rappelons que si le marché des jeux d’argent en France connaît une évolution constante depuis une dizaine d’années, celui des jeux d’argent en ligne représente uniquement 8% du marché total, en générant près de 750 millions d’euros par an. Cependant, on constate une évolution positive depuis le début de cette année, notamment concernant les paris sportifs ainsi que les jeux de casino de type roulette et video poker. En revanche, les paris hippiques sont quant à eux en recul.

Hausse des paris sportifs

Les paris sportifs sont l’activité qui a connu la plus forte hausse en ce début d’année. Les mises ont en effet atteint 516 millions d’euros au premier trimestre de l’année, ce qui représente le montant le plus important jamais atteint depuis l’ouverture du secteur des jeux d’argent en ligne. Quant au produit brut des jeux, celui-ci a atteint la somme de 82 millions d’euros, soit une progression de 30% comparé à l’année précédente.

Recul des paris hippiques

Les paris hippiques sont quant à eux l’activité qui a le plus diminué au cours du premier trimestre 2016. En effet, les mises enregistrées ont atteint la somme de 247 millions d’euros, ce qui représente une baisse de 7% par rapport à la même période de l’année précédente. Le produit brut des jeux de cette activité a également baissé de 5%, pour s’élever à 63 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>